Le Mouton d'OUESSANT.

 
 
Originaire de Bretagne, il porte le nom de l'île qui l'a vu naître.
Ce petit mouton, l'un des plus petits au monde, a bien failli disparaître face aux grandes races plus rentables. Sa survie est due à une poignée d'éleveurs passionnés, qui dans les années 1970 ont recherché les quelques moutons d'Ouessant qui subsistaient chez les particuliers afin de reformer des troupeaux.

Depuis la race connaît un véritable succès, il est vrai que sa petite taille va jusqu'à lui ouvrir les portes des jardins des particuliers, qui le choisissent pour l'ornement et comme tondeuse écologique.



mon beau mâle MYKONOS des lutins du montana !





La tonte





Après la tonte.....




L'hiver



Le mouton d'Ouessant n'est pas exigeant à partir du moment où il dispose de suffisamment d'herbe, d'eau fraîche, d'une pierre à sel et d'un abri pour se protéger en cas d'intempéries.


L'hiver, pendant la période froide, il suffit de lui donner du foin et un complément à base de granulés ovins. Il faut également le vermifuger, lui couper les onglons et le tondre une fois par an dès les beaux jours du printemps.

La période de reproduction a lieu entre le mois d'octobre et le mois de novembre, un agneau unique naîtra cinq mois plus tard. Il sera préférable de séparer le bélier à ce moment là car certains d'entre eux font parfois preuve d'agressivité avec les nouveaux nés.

Le standard de l'Ouessant, fixé par le GEMO (Groupement des Eleveurs du Mouton d'Ouessant), oriente la sélection vers un animal ne dépassant pas les 49 cm au garrot pour le bélier, et 46 cm pour la brebis.
Depuis le 29 octobre 2005 l'assemblée du GEMO indique une fourchette optimum de 42 à 48 cm pour le bélier adulte et de 40 à 45 cm pour la brebis adulte.
Cette fourchette correspond en effet à la taille idéale des reproducteurs et des animaux présentés lors des concours.




Il existe différentes robes, la plus commune étant la noire. On trouve également des sujets blanc, noisette, et gris. Les animaux pie ne sont pas acceptés dans le standard. Dans son ensemble l'animal doit être harmonieux, l'œil doit être vif, la tête fine, les oreilles petites, la queue assez courte et les aplombs droits. Le bélier doit obligatoirement posséder des cornes symétriques, de section triangulaire et enroulées d'une seule spirale de grande amplitude et à bonne distance de la tête.


Mes Reproducteurs

Mykonos bélier noir porteur du gène "BRUN".


Grisette brebis grise


Noisette brebis noire


Muguette brebis blanche
(née en MAI 2012)



Grisette et ma regretté Noiraude morte de vieillesse...






Les NAISSANCE

AGNELLAGE 2012




une agnelle né en aout 2012 ...


AGNELLAGE 2013






AGNELLAGE 2014

premiers descendants de MYKONOS des lutins du montana

une petite agnelle de quelques heures










 Pour + d'infos Contactez moi ici
Afficher la suite de cette page
 
 
Créer un site
Créer un site